Abus de pouvoir


Abus de pouvoir
    \
    JOUBERT (Joseph)
    Bio express : Moraliste français (1754-1824)
    «Presque tout ce que nous appelons abus fut un remède dans les institutions politiques.»
    Source : Maximes et Pensées
    Mot(s)-clé(s) : Abus de pouvoir - Institution
    \
    MALRAUX (André)
    Bio express : Écrivain et homme politique français (1901-1976)
    «Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser.»
    Source : La Voie royale
    Mot(s)-clé(s) : Abus de pouvoir - Pouvoir
    \
    MONTESQUIEU (Charles de Secondat de)
    Bio express : Écrivain et philosophe français (1689-1755)
    «La liberté politique ne se trouve que dans les gouvernements modérés... Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.»
    Source : L'Esprit des lois
    Mot(s)-clé(s) : Abus de pouvoir - Gouvernement - Liberté - Limitation de pouvoir - Modération
    \
    MONTESQUIEU (Charles de Secondat de)
    Bio express : Écrivain et philosophe français (1689-1755)
    «C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir a tendance à en abuser. Tout homme va jusqu'à ce qu'il trouve des limites. Qui le nierait ! La vertu même a besoin de limites.»
    Source : L'Esprit des lois
    Mot(s)-clé(s) : Abus de pouvoir - Limitation de pouvoir - Vertu
    \
    MONTHERLANT (Henri Millon de)
    Bio express : Écrivain français (1895-1972)
    «Il n'y a pas le pouvoir, il y a l'abus de pouvoir, rien d'autre.»
    Source : Le Cardinal d'Espagne
    Mot(s)-clé(s) : Abus de pouvoir - Pouvoir

Dictionnaire des citations politiques. . 2007.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nous chercherons à nous tenir dans un juste milieu, également éloigné des abus du pouvoir royal et d… — Nous chercherons à nous tenir dans un juste milieu, également éloigné des abus du pouvoir royal et des excès du pouvoir populaire. См. Середины держись …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • abus — [ aby ] n. m. • 1361; lat. abusus « mauvais usage » 1 ♦ Action d abuser d une chose; usage mauvais, excessif ou injuste. L abus d alcool. ⇒ excès. Chose nuisible par l abus qu on en fait. Dr. Abus d autorité, de pouvoir : acte d un fonctionnaire… …   Encyclopédie Universelle

  • Pouvoir (politique) — Pouvoir politique Pour les articles homonymes, voir Pouvoir. Le pouvoir politique est un type de pouvoir qu une personne ou un groupe de personne exerce dans une société. C est la souveraineté, soit le pouvoir de fixer les règles qui s appliquent …   Wikipédia en Français

  • pouvoir — 1. pouvoir [ puvwar ] v. tr. <conjug. : 33; p. p. inv. pu> (REM. je puis est vieilli, sauf dans l interrogation directe où il est obligatoire : puis je ?) • 1440; poeir, pooir, povoir, en a. fr.; pod(e)ir 842; lat. pop. °potere, réfect. du… …   Encyclopédie Universelle

  • Abus sexuels sur mineurs dans l'Église catholique — L Église catholique fait face depuis la fin du XXe siècle à la révélation de plusieurs affaires d abus sexuels sur mineurs commis par des prêtres et des religieux. Si certaines de ces affaires ont été portées en justice, d autres sont… …   Wikipédia en Français

  • abus — (a bu) s. m. 1°   Usage mauvais qu on fait de quelque chose. Abus de la force. La Grèce a dû sa ruine à l abus de la liberté. Tout commence par la nécessité et finit par l abus. Ils font abus de nourriture. •   De quoi les hommes savent ils user… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pouvoir —          ALAIN (Émile Auguste Chartier, dit)     Bio express : Philosophe et essayiste français (1868 1951)     «La tentation d être un chef juste et humain est naturelle dans un homme instruit ; mais il faut savoir que le pouvoir change… …   Dictionnaire des citations politiques

  • ABUS — s. m. Usage mauvais, excessif ou injuste de quelque chose. L abus qu il a fait de ses richesses, de ses forces, de sa santé, de son autorité. Abus de pouvoir. Abus de confiance. Il ne faut pas confondre l abus avec l usage.   Il se dit absolument …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABUS — n. m. Usage mauvais, excessif de quelque chose. L’abus qu’il a fait de ses richesses, de ses forces, de sa santé, de son autorité. Il se dit absolument pour signifier Désordre, usage pernicieux. Abus manifeste. Réformer, corriger, retrancher les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Abus de langage — Est appelé abus de langage le fait d employer un mot dans une acception inusitée ou critiquée, ou d employer un mot à la place d un autre, qu il s agisse ou non d une métonymie. Au sens strict, l utilisation d un mot pour un autre n est pas un… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.